Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
LA FERME DE LA PIARDIERE - Location d'hébergements de vacances

Poté de porc

Publié le 12 Avril 2011 par LA FERME DE LA PIARDIERE dans Recettes

Cochon-sans-fond.gifPour 6 personnes. Préparation et cuisson : 2h20


-5 pommes de terre Ker pondy

-1 kg de palette demi-sel

-300 g de lard de poitrine fumé

-4 carottes

-3 navets

-1 chou blanc

-200 g de haricots blancs

-2 litres de bouillon

-1cuil. A soupe de persil haché

-Sel, poivre


1 La veille, faites tremper les haricots blancs dans un récipient rempli d’eau

2 Le lendemain, mettez la palette à blanchir 15 mn dans une casserole d’eau bouillante. Retirez les feuilles abîmées du chou. Lavez-le. Coupez-le en deux. Faites-le blanchir 10 mn dans une casserole d’eau bouillante. Egouttez le chou et la palette.

3 Epluchez les carottes et les navets. Lavez-les. Pelez l’oignon. Egouttez les haricots. Rincer la palette sous l’eau.

4 Dans une grande marmite, faites chauffer le bouillon. Plongez 10 mn la palette et la poitrine. Ecumez. Ajouter le chou, les haricots, les carottes, l’oignon et les navets. Salez légèrement, poivrez. Faites cuire à feu doux 2 h.

5 Pelez et lavez les pommes de terre. Ajoutez-les dans la marmite 30 mn avant la fin de la cuisson.

6 Servez à part le bouillon parsemé de persil haché, les légumes et la viande.

commentaires

Moi, c'est TOTOR

Publié le 6 Avril 2011 par LA FERME DE LA PIARDIERE dans Evènements

totor 2

 

 

Bonjour,

Je m’appelle Totor, ma seule présence met ces dames dans un état « proche de l’Ohio » pour que mon patron puisse en toute quiétude finir mon boulot pour assurer ma descendance. Enfin pas vraiment lui ... Mais un truc, qui m’a-t-il dit, s’appelle l’insémination artificielle… On croit rêver… Bon, m’en fout, j’suis le plus beau… Comme on dit, tout roule ma poule et mes truies m’adorent.

J’ai donc une vie super pépère, bien logé, bien nourri, aimé de tous. Comme, je ne suis pas surbooker, j’ai été chargé de vous remercier de votre visite pour notre porte ouverte. Vos regards attendris sur les bébés ont rempli les mamans de fierté, faut dire qu’ils sont beaux. Les ados en ont bien profité, ils ont fait les fous toute la journée, si bien que le lendemain Michèle notre mère à tous a eu toutes les peines du monde à les sortir de la paille. Ils ronflaient comme des bienheureux.

Maintenant que nous avons fait connaissance, c’est moi qui vous teindrai au courant des événements de la ferme de la Piardière. C’est un peu plus de boulot, mais ça reste raisonnable au niveau syndical.

Votre dévoué Totor.

commentaires